Chardonnerets et Canaris

Les Canaris

Aujourd'hui on distingue 3 catégories dans les races, que nous allons détailler :
- les canaris de couleurs
- les canaris de postures
- les canaris de chants

 

Les canaris de couleurs

Les couleurs du plumage se décomposent ainsi :
- la couleur de fond qui peut être jaune, blanche ou rouge
- les pigments noirs et bruns nommés eumélanine noire et brune et phaéomélanine.
L'eumélanine noire et brune se trouve au centre de la plume, alors que la phaéolanine se trouve sur le bord.

La couleur rouge n'est pas originelle chez le canari. Elle a été obtenue par croisements avec des tarins du Vénézuéla.
De plus, il faut administrer des colorants lors de la pousse de plume pour obtenir une belle couleur rouge.
Un canari rouge non coloré est orange.

Parmi eux, on distingue encore 2 particularités : l'intensif et le schimmel.
Chez l'intensif, la couleur s'exprime jusqu'au bout de la plume, alors que chez le schimmel non. Cela donne à ces derniers un plumage qu'on dirait saupoudré de neige fine.

Dans les couleur de fond, il existe aussi le patron mosaïque. Dans ce patron, la couleur jaune ou rouge n'est présente que dans ce qu'on appelle les zones d'élections.
Ces zones sont le croupion, les épaules, le poitrail et la tête (avec un masque pour les mâles et un fin trait derrière l'oeil pour la femelle).

 

Les lipochromes

Un canari sans pigments noirs ou bruns, donc juste avec une couleur de fond, est appelé lipochrome.

Un lipochrome jaune schimmel
où on voit bien l'aspect givré
 
Un lipochrome jaune intensif
 

 

Les mélanines

Un canari avec ces pigments noirs et bruns est appelé canari mélanine (ou mélanique).
Parmi ces mélanines, on trouve 4 grandes familles :

Les noirs
phaéomélanine et eumélanine sont en quantité normale (comme le canari sauvage). L’eumélanine noire est à son expression maximale. Les stries sont continues et larges. Le canari noir est du type oxydé.
Pas d'image disponible
 
Les agates
ce sont des canaris noirs qui sont pauvres en mélanines. L’eumélanine est présente, le pigment est réduit et il y a moins de phaéomélanine. Plumage plus clair à dominante grisâtre. Les tries sont courtes et fines. L’agate est du type dilué.
 
Les bruns
l’eumélanine noire est quasi absente sauf en sous-plume. Expression maximale de la l’eumélanine brune. Absence de phaéomélanine. Les stries sont continues et larges car le canari brun est du type oxydé. Le plumage a une couleur générale « chocolat ».
Pas d'image disponible
 
Les isabelles
ces canaris cumulent les mutations agate et brune. Il y absence complète d’eumélanine (la sous-plume est beige, brun clair). Les stries sont brunes et courtes. L’isabelle est du type dilué.
Pas d'image disponible
 

 

Les mutations

Le 20ème siècle a vu apparaitre de nombreuses mutations dans les élevages.
Rassurez-vous, il ne s'agit pas d'une troisième patte ou d'un oeil unique !
Ces mutations ne concerne que le plumage.

Ainsi chez les lipochromes la mutation ivoire donne des oiseaux plus pâles.
Les jaunes sont couleur ivoire, les rouges deviennent roses. C'est la seule mutation qui influence les couleurs lipochromiques.

Par contre, chez les mélanines, on en retrouve beaucoup plus :
- les pastels
- les opales
- les topazes
- les satinés
- les ino (ou patron phaéo)
- les eumo
- les onyx

Les mutations ci-dessus sont toutes reconnues par la COM (Confédération Ornithologique Mondiale)

De nouvelles, non encore reconnues par la COM, font leur apparition :
- les ailes grises
- les azuls
- les cobalts

Toutes ces mutations seront décrites dans d'autres articles.

 

 

Les canaris de postures

Ils sont répartis en 5 groupes

 

Les huppés

Gloster corona
d'une taille d'environ 11,5cm tout en rondeur et avec une huppe ronde présentant un point central
 
Gloster consort
comme le corona, mais sans huppe
 
Crest
17cm minimum, la huppe est très longue et peut cacher les yeux
 
Lancashire
très grand, 23cm environ, c'est le premier huppé à être apparu
 
Huppé allemand
canari ordinaire avec une petite huppe ovale
 

 

 

Les canaris de forme

Le Norwich
Un vrai pompom, admirez !
 
Un autre norwich
 
Le raza
Tout petit 11,5cm et très vif
 
Le llarguet espagnol
 
Le border
15cm, tête ronde sur un corps en forme d'oeuf
 
Le fife fancy
c'est le border en miniature : 11,5cm
 
Le yorkshire
17cm, la tête et le poitrail imposant,le reste du corps s'affinant vers la queue
 
Le bernois
17cm, forme générale faisant penser à une quille
 
Le melado tinerfino
 

 

 

Les frisés

Le fiorino
13cm, la huppe circulaire et les frisures du frisé du nord
 
Le frisé parisien
19cm, volumineux avec des frisures sur tout le corps
 
Un autre frisé parisien
 
Le frisé du nord
Seuls la tête, le jabot et dos présentent des frisures
 
Le frisé du sud
Idem frisé du nord, mais présente en plus une forme générale en forme de 7
 
Le frisé suisse
Idem frisé du nord mais présente en plus une forme générale en forme de croissant de lune
 
Le padovan
Ressemble un peu au parisien, un peu plus petit et avec une huppe
 
Le gibber italicus
Présente une forme générale ressemblant au chiffre 7, plumage très court
 
Le giboso
Présente une forme générale ressemblant au chiffre 1, plumage très court
 
L'A.G.I(Agrigante Gigante Italiano)
 

 

 

Les canaris de maintien

Le hoso japonais
Tout petit : 11cm, forme en croissant de lune, descend du scotch fancy
 
Le bossu belge
17cm, forme triangulaire
 
Le scotch fancy
17cm, forme en croissant de lune
 
Le munchener
Ligne générale lègèrement courbée
 

 

 

Les canaris à dessin

Le lizard
Se distingue par son plumage ressemblant à des écailles, il porte un casque (brisé ou plein)
 

 

Les canaris de chants

Les canaris de chant se distinguent par leur chant :
- le hartz, au chant doux et profond
- le malinois
- le timbrado, le chanteur espagnol
- le flawta, le chanteur marocain
- le canari russe, au chant très aigu



02/01/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres