Chardonnerets et Canaris

La Fiche Technique du frisé parisien

LE FRISE PARISIEN

En tout premier lieu voici le standard actuel. Et voici un schéma où l’on voit bien les choses à éviter







Quand on regarde l’oiseau de face on voit des plumes formant le jabot sur le poitrail de l’oiseau et il faut que ces plumes se rejoignent de façon horizontal et non pas en remontant.


Sur cette photo on voit bien le jabot il est bon.
Pour ma part j’ai fait ma sélection de mes oiseaux non pas sur la taille mais sur la qualité des frisures.
Maintenant que dans mon élevage les frisures sont bonnes je commence à travailler la taille.


Les accouplements :

Éviter les accouplements de deux oiseaux avec une plume trop molle .
Jaune sur jaune par exemple .
Il faut accoupler un jaune soit sur un foncé ou alors sur du panaché.
Les panachés peuvent s’accoupler entre eux ou alors sur un foncé
Les foncés sur du du clair , sur du panaché ou sur du foncé.






Les oiseaux sont au top de la reproduction à l’age de 2 ans et sont en général bon nourriciers
Le détail du manteau et la touffe de plume en dessous que l’on appelle le bouquet. Au niveau de la queue on distingue les plumes de coq
Le travail le plus important réside a obtenir un plumage aussi soyeux que possible sans que les nageoires tombent .
Actuellement les juges aiment les oiseaux qui donnent l’impression de force. 




30/12/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres