Chardonnerets et Canaris

Fiche Technique : La Flûte du Harz

"Extrait des standards"


La flûte appartient aux tours moyens et aux tours de base.

Consonne : D
Voyelle : I tonalité satisfaisante
Voyelle : U tonalité satisfaisante
Voyelles : AOU bonne tonalité
Voyelle : O bonne tonalité
Voyelles : OU très bonne tonalité

Dans le chant du canari, la flûte se targue d'être une strophe de chant malgré une médiocre possibilité de variation. Elle forme la clôture d'une strophe de chant du canari lorsqu'elle se situe à la fin de la strophe. En outre elle ne devra être émise que 3 à 5 fois. Par conséquent par rapport à l'ensemble du chant, l'émission ne prendra qu'une petite partie et à cause de ceci elle est comme une pincée de sel dans la soupe.
La flûte, dans une très bonne émission, doit être donnée et ne retentir que trois à cinq fois l'un à la suite de l'autre, doucement avec les voyelles < O > ou < OU >.
Lorsqu'elle sera chantée trop longtemps et souvent, elle devient facilement lassante. Beaucoup d'oiseaux chantent aussi différemment une flûte de bonne valeur. Elle ne doit pas être émise trop rapidement. Pour une très bonne flûte, le débit doit être < frappé > et non < poussé >.
Comme dans la tintée roulée et la tintée, la voyelle < i > est susceptible d'être récompensée. La voyelle et la consonne doivent résonner avec la même force.
La flûte avec la voyelle < a > en combinaison avec les voyelles < ou > (flûte plaintive) est susceptible d'être valorisée lorsque la consonne < d > est chantée doucement et que l'accentuation est prépondérante sur les voyelles < ou >. Plus pénible est la flûte lorsque dans une bonne émission du chant en vue d'un bon pointage, elle est soumise à des variations et altérations où beaucoup de facteurs entrent enjeu : lumière, température, nourriture, etc.. Les flûtes légères proviennent volontiers de jeunes mâles. Le mâle avec une flûte pas bonne doit être éloigné du casier pendant le temps de l'écolage. Les flûtes profondes doivent être soignées sinon elles disparaissent en faveur d'indésirables flûtes légères et peu profondes et ne reviennent que très rarement.
Un double tour qui sera décrit plus loin < la flûte gloussée > est très fortement changeante puisqu'avec l'accroissement de la maturité de l'oiseau, elle deviendra plus dure et plus perturbatrice. La souhaitable < flûte normale > disparaît alors souvent en faveur de la flûte gloussée.

Description des 4 formes de flûte

• flûte simple
La consonne < d > et la voyelle doivent être émises avec une forte tonalité. La flûte n'a pas de tonalité profonde. En contraste avec presque tous les autres tours ( excepté la tintée roulée et la tintée) la voyelle < i > peut être valorisée lorsque elle sera émise sur une bonne tonalité et légèrement. La flûte en < di > atteint alors au maximum une classification : < satisfaisante >.
Exemple di-di-di ou do-do-do ou dou-dou-dou

• flûte miaulée
A coté de la consonne se trouve une triple voyelle < aou >. L'accentuation devra reposer sur les voyelles < ou >. Cette forme de flûte est aujourd'hui entendue exceptionnellement et devient la plupart du temps un faible temps d'arrêt.
La valeur d'une flûte normale en < o > ne pourra pas atteindre celle d'une flûte miaulée.

• flûte gloussée (double tour)
La flûte gloussée est un tour mélangé de glou et de flûte. Le juge doit examiner s'il s'agit d'un glou ou bien d'une flûte gloussée. Si les consonnes finales <g>, <k> ou <ck> manquent, il s'agit d'une flûte gloussée. Si une des consonnes nommées ci-dessus sont entendues, il s'agit de la présentation chantée d'un glou.
Souvent l'oiseau apporte également à coté d'une flûte gloussée une flûte normale qui se forme avec la maturité sexuelle. Par contre la flûte gloussée deviendra plus dure, plus sonore et plus tard perdra de sa valeur. Pour le pointage des flûtes gloussées, c'est à dire celles qui sont chantées à coté des flûtes normales, vous verrez le chapitre < Remarque importante sur la valeur du chant du canari >. La meilleure des flûtes gloussées est incapable de devenir une flûte profonde, car techniquement elle est imparfaite : la consonne < d > est ici remplacée par < tsch > ou < gl >.

• flûte profonde
Cette forme de flûte sera délicate , agréable à entendre elle est d'une très grande valeur. La flûte profonde est < frappante > et non < poussée >. La consonne < d > est comme posée et marque la cadence. La pureté et la plénitude du son sont particulièrement importantes.
Exemple do-do-dou-dou-dou

EN RESUME
La flûte est certainement avec raison un des quatre tours de base, car elle marque la séparation à la fin d'une strophe ou la fin de l'émission du chant du canari.
Fréquemment toutefois aussi figurent dans le chant des flûtes dérangeantes ou légères que l'éleveur n'aime pas entendre.
En variation du chant ou encore avec la maturité sexuelle, ce tour ne sera plus considéré comme < bon > comme il était entendu auparavant. La flûte de moindre valeur est volontiers imitée. Ainsi en peu de temps lors d'un concours - exposition, un stam peut l'apprendre. A cause d'une influence extérieure un autre tour s'introduit avec un forte variation.
La flûte est un tour fortement scandé et à cause de cela apportera une pause proportionnée. Dans une flûte de 18 points, la consonne, la voyelle et l'intervalle doivent s'accorder et par ce fait ne peut être émise que trois à cinq fois.

http://www.youtube.com/watch?v=4ZBwZnZJY-4&feature=player_embedded


30/12/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres